Pour la quatrième année consécutive, l’Institut finlandais s’associe avec Circulation(s), un festival de photographie européen annuel à Paris. La 12ème édition du festival a lieu du 2 avril au 29 mai 2022 au centre culturel CENTQUATRE-PARIS et se prolonge sous forme de tournées et de hors-les-murs en France et en Europe.

Le festival joue un rôle important dans l’émergence de jeunes talents de la photographie et leur introduction au monde professionnel et au public. Cette année, les travaux de 30 jeunes artistes européens ont été sélectionnés pour être exposés, dont quatre photographes finlandais ou basés en Finlande : 

Lotta Blomberg est une artiste plasticienne diplômée d’une maîtrise en photographie de l’université d’Aalto. Son projet Fever Weaver combine des installations vidéo avec des tapisseries ryijy tissées à la main pour lesquelles elle a créé des motifs colorés à l’aide de caméras thermiques. 

Yiu Sheung est un artiste plasticien et un chercheur doctorant à l’Université Aalto d’Helsinki. Son travail examine les aspects poétiques et politiques de la culture contemporaine en intégrant différents médiums tels que la photographie, la vidéo, l’installation, l’édition ou encore des collaborations pluridisciplinaires. Son projet Ground Truth combine images d’archives, photographies documentaires et données expérimentales pour illustrer une étude scientifique sur les forêts finlandaises.

Sari Soininen est une photographe finlandaise installée à Bristol au Royaume-Uni, diplômée d’une licence de l’Institut de design de Lahti et d’une maîtrise de l’Université de l’Ouest de l’Angleterre (UWE) de Bristol. Elle a travaillé dans le graphisme, l’animation et la photographie. Son projet Transcendent Country of The Mind illustre une crise psychotique prolongée dont elle a fait l’expérience après avoir pris des grandes doses de LSD lorsqu’elle était âgée d’une vingtaine d’années. Ce projet est une manière pour l’artiste de faire face à cette expérience bouleversante qui a changé sa perception du monde.

Dominik Fleischmann est un photographe et écrivain allemand ayant étudié la photographie à Berlin et poursuivant actuellement ses études de deuxième cycle dans le Département de Photographie de l’Université Aalto. Entre documentaire et récit lyrique, son travail s’inspire des écrivains naturalistes, de l’écoféminisme, de la poésie et de l’activisme environnemental pour étudier le lien entre l’homme et la nature. Sa série Algernon’s Flowers rend hommage aux souris et rats utilisés pour la recherche médicale et questionne le caractère éthique de ces sacrifices.

 

Plus d’informations sur le festival ici.