Hanna-Maria Hammari, Vapor Snag, 2017, steel, eggshells, dimensions variables

Née en Finlande en 1986, diplômée de l’école d’art Städelschule en 2017 et basée à Francfort, Hanna-Maria Hammari a été invitée en août et septembre 2021 à la résidence d’artiste Moly-Sabata. Fondée par le couple d’artistes Albert Gleizes et Juliette Roche, Moly-Sabata est la plus ancienne résidence d’artistes en activité en France, située à Sablons.

Elle présentera ses nouvelles productions lors du Festival Sillon 2021 du 8 octobre au 1er novembre 2021 avec un vernissage le jeudi 7 octobre 2021, puis à l’occasion de sa première exposition personnelle en France accueillie par l’espace d’art Exo Exo du 18 novembre au 4 décembre 2021.

Hanna-Maria Hammari porte une grande importance à la pratique en atelier, malaxant une diversité de matériaux qu’elle s’essaye à maîtriser. D’abord engagée dans la photographie et la vidéo, elle s’est depuis tournée vers la céramique et la matière davantage tangible, sans abandonner une certaine sensibilité pour l’image et sa fabrication. La sculpture est pour l’artiste un moyen d’explorer la corporalité, les rapports entre l’humain et ce qui ne l’est pas, ou plus. La sculpture lui permet de modeler l’altérité, la reproduction, la sexualité ou la finitude.

Ce projet est une collaboration entre Moly-Sabata, Festival Sillon, et Exo Exo, avec le soutien de l’Institut Finlandais.