Utopia, la sixième édition thématique de Lille3000, investit la ville de Lille, la Métropole Européenne Lilloise et la Région Hauts-de-France du 14 mai au 2 octobre 2022. Cette nouvelle édition propose plus de 500 événements dont plus de 35 expositions, mais aussi des ateliers, des parades, des randonnées artistiques, des installations, des conférences, des spectacles et une fête d’ouverture “psyché-tropique” le 14 mai de midi à minuit.

Le nom Utopia fait référence à un idéal inexistant ou inaccessible, puisque cette édition 2022 met en scène la forêt et la nature en abordant le lien qui nous unit à cette dernière dans le contexte du changement climatique. 

Lille3000 a pour vocation d’impliquer les habitants jusque dans leur quotidien, et met ainsi à disposition une application permettant de localiser toutes les “métamorphoses urbaines” à découvrir dans la ville. Parmi celles-ci, les sculptures Moss People (“Les gens de mousse”) de Kim Simonsson sont à retrouver à Lille et à Roubaix :

Moss People, Kim Simonsson. Vue de « La Rambla – Rue Faidherbe (Lille) » © maxime dufour photographies

Ces sculptures féériques inspirées des contes nordiques représentent des personnages recouverts de mousse pour se transformer en éléments du monde végétal. Ces êtres de la forêt incarnent une société utopique communiquant à l’aide d’une langue des signes universelles. À travers ces grandes sculptures, Kim Simonsson cherche à susciter l’émerveillement et le questionnement : qui sont ces figures mystérieuses et que communiquent-elles ?

Habituellement des figurines de céramique, les Moss People investissent la Rambla et deviennent des sculptures monumentales à l’occasion d’Utopia.

“Pour Utopia, les Moss People sont des vagabonds des forêts nordiques. Ce sont des cueilleurs vêtus de chaussures de chou-fleur qui les protègent des intempéries et pour certains des couvre-chefs.” – Kim Simonsson

Passionné de sculpture depuis l’enfance, Kim Simonsson a étudié le design et l’architecture à l’Université Aalto. Aujourd’hui installé à Fiskars, il partage son imaginaire inspiré de la forêt finlandaise à travers ses sculptures réalisées à partir de divers matériaux. Ses œuvres ont été exposées internationalement, notamment à la Galerie NEC qui le représente en France.