Sanna Kannisto photographiée par Juha Nenonen

Sanna Kannisto est considérée comme l’une des photographes les plus originales en Finlande actuellement. S’inscrivant dans les traditions de l’illustration scientifique, de la mise en scène photographique et de la nature morte, la photographe a voyagé à travers le monde pour rendre compte de la diversité de sa faune et de sa flore. Sanna Kannisto s’inspire à la fois de méthodes de recherche scientifique et de l’histoire de l’art, et collabore souvent avec des scientifiques dans le cadre de ses projets. Dans ses œuvres, l’ordre créé par l’homme et la faune sauvage se rencontrent, offrant aux spectateurs de nombreuses possibilités d’interprétations. Que ce soit dans les forêts tropicales en Amérique latine ou dans les réserves ornithologiques en Europe, l’artiste observe le vivant, le met en scène et s’interroge sur sa fragilité. Son expression artistique traduit sa manière de percevoir la nature et d’en faire l’expérience. Kannisto ne montre pas simplement la beauté, mais la considère véritablement comme une force et un moteur de persuasion : si l’art peut avoir un impact émotionnel, il peut aussi changer le comportement des personnes.

Diplômée d’un Master en photographie de l’Université d’art et de design d’Helsinki depuis 2002, son travail lui a valu plusieurs prix, dont celui de la Fondation finlandaise pour la Culture en 2012 et le prix de l’Etat finlandais pour l’Art photographique en 2015. Ses œuvres figurent parmi les collections de plusieurs grands musées tels que le Centre Pompidou à Paris et le Musée d’art contemporain Kiasma à Helsinki.