669181H MUS.Z.HKI.FI, 2015, Sanna Kannisto © Adagp, Paris, 2022

Sanna Kannisto est considérée comme l’une des photographes les plus originales en Finlande actuellement. S’inscrivant dans les traditions de l’illustration scientifique, de la mise en scène photographique et de la nature morte, la photographe a voyagé à travers le monde pour rendre compte de la diversité de sa faune et de sa flore.

Sanna Kannisto s’inspire à la fois de méthodes de recherche scientifique et de l’histoire de l’art, et collabore souvent avec des scientifiques dans le cadre de ses projets. Ses travaux témoignent de l’importance de sa relation à la nature. Papillons, oiseaux, champignons… Sanna Kannisto capture le vivant avec tendresse, respect et émerveillement. Dans ses œuvres, l’ordre créé par l’homme et la faune sauvage se rencontrent, offrant aux spectateurs de nombreuses possibilités d’interprétations. Que ce soit dans les forêts tropicales en Amérique latine ou dans les réserves ornithologiques en Europe, la photographe observe le vivant, le met en scène et s’interroge sur sa fragilité.

Pour réaliser sa série de photographies d’oiseaux, Sanna Kannisto a fréquenté des réserves ornithologiques et utilisé un studio de terrain portatif pour observer les oiseaux dans leur habitat naturel. Sa technique repose sur un procédé artistique impliquant patience et imprévisibilité, puisque ce sont les oiseaux qui décident de leur position et de leur façon d’interagir avec leur environnement et avec la photographe. Kannisto accorde de l’importance au contact visuel avec ses sujets, s’efforçant d’établir un véritable dialogue avec eux tout en capturant des instants de leur vie. La qualité créative et esthétique finale des photographies dépend de l’interaction qu’elle réussit à créer avec son sujet sur le moment. 

Son expression artistique traduit sa manière de percevoir la nature et d’en faire l’expérience. Sanna Kannisto ne montre pas simplement la beauté, mais la considère véritablement comme une force et un moteur de persuasion : si l’art peut avoir un impact émotionnel, il peut aussi changer le comportement des personnes. 

Ce printemps, les œuvres de Sanna Kannisto envahissent les murs de la galerie de l’Institut finlandais à l’occasion de la Saison I de l’exposition de groupe Écoutons la forêt pousser du 26 au 30 juillet 2022.

Parallèlement, Maison Louis Carré, dessinée par l’architecte Alvar Aalto et située à Bazoches-sur-Guyonne, présentera tous les week-ends du 24 avril au 28 août 2022 Sense of Wonder, une exposition réunissant plus de vingt photographies et vidéos documentaires de Sanna Kannisto, nous offrant une rétrospective de son parcours artistique et de ses méthodes depuis les années 1990.

Les travaux de Sanna Kannisto sont simultanément présentés à la galerie La Ferronnerie à l’occasion de l’exposition Research on Wonder jusqu’au 18 juin 2022. Située dans le 11e arrondissement de Paris, la galerie expose les peintures, dessins, installations, vidéos et photographies d’artistes Français, Européens et Sud-Américains.