Kaarina Kaikkonen est l’une des pionnières de l’art environnemental en Finlande. Ayant travaillé depuis le début de sa carrière avec des objets du quotidien pour en faire des sculptures, elle commence à créer, au milieu des années 1980, de nombreuses œuvres monumentales in situ.  Elle va alors travailler presque exclusivement les vêtements recyclés, notamment les chemises d’hommes, symbole d’un père disparu prématurément.

À l’invitation du musée des Beaux-Arts de Caen et du festival, l’artiste propose une installation pensée pour le hall d’entrée du musée et mettant en scène des chemises offertes par les habitants de la ville. Une harmonie simple s’en dégage, à l’image d’une foule fraternelle soudainement rassemblée.

Collecte des chemises : vous pouvez participez à la réalisation de l’œuvre en déposant vos chemises usagées (modèle féminin ou masculin) au musée des Beaux-arts de Caen et à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville du 1er au 31 octobre.

Inauguration, en présence de l’artiste, le samedi 18 novembre de 11h à 13h.

Partager

Pas de commentaires

Soyez le premier à nous laisser un commentaire

Répondre